21/07/2015

Ciambella à la ricotta et aux pistaches

La canicule est passée. Vous pouvez naturellement rallumer votre four, vous remettre à pâtisser sans risque de pyrolyse accélérée, et refermer la porte de votre congélateur (votre saumon à l'oseille d'il y a deux semaines commence à faire grise mine). Je vous emmène, une fois n'est pas coutume, du côté de l'Italie sucrée avec ce classique parmi les classiques, idéal au petit-déjeuner et au goûter, dont chaque région et chaque famille a développé sa propre version. C'est peut-être à cela que l'on reconnaît un classique, d'ailleurs. La texture du gâteau dépendra beaucoup du type de ricotta que vous utiliserez. N'hésitez pas à rajouter un peu de crème liquide pour l'assouplir si vous la trouvez trop sèche. Sur ce, je vais manger une glace. Bacio !


Il vous faudra, pour un gâteau de 6 à 8 personnes :

250 g de ricotta
150 g de beurre
3 oeufs
200 g de sucre de canne blond
150 g de farine
100 g de fécule de pomme de terre
1 cuillère à café de levure chimique
1 petit verre de liqueur à l'anis ou de rhum
60 g de raisins secs
40 g de pistaches

Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre au bain-marie et laisser refroidir. Tremper les raisins secs dans l'alcool pendant 20 minutes. Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporer la ricotta, puis le beurre, en fouettant toujours. Tamiser la farine, la fécule et la levure, puis incorporer progressivement à la préparation. Ajouter les raisins égouttés et farinés (pour qu'ils ne tombent pas au fond du moule), ainsi que les pistaches et deux cuillères à soupe de l'alcool de trempage des raisins. Beurrer un moule en couronne de 24-26 cm de diamètre, y verser la préparation et enfourner pour 40 minutes de cuisson.

La recette est tirée du livre de Laura Zavan, Dolce, la pâtisserie à l'italienne, chez Marabout.

2 commentaires:

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...