16/02/2015

A la Buvette, je reviendrai

Je connais les lieux, y prendrais presque mes habitudes que je prendrai peut-être un jour prochain, qui sait. Sait celui qui vivra, verra, posera ses bagages à la Buvette, pour y boire et y manger, entre ses boiseries début de siècle passé (comme ses enfants que nous sommes et resterons) et cette tête de cheval au-dessus de la porte, souvenir de l'ancienne activité du lieu. Chevalin, chevaline. Le 33 tours tourne dans le noir, dans un coin. Sans grésiller. Il pleut dehors. La compagnie est jolie, sincère, humaine, vous, gentes demoiselles, qui m'avez suivi dans mon aventure bruxelloise. La nuit dernière fut courte, mais je n'avais pas sommeil. Il est (encore) l'heure de passer à table, ventre sur pattes. Retrouver les plaisirs partagés perdus et découvrir, avec émerveillements, la cuisine de Nicolas, de pas à plat. Dans la même direction, sans savoir la destination. Quelque part entre ici et la chaussée d'Alsemberg.



 Féta, citron, épinards, sésame noir

x


Coucou de Malines, blettes, chou rouge et cassis

x

Concombre au sirop, sorbet d'herbes, crème pâtissière

x

La Buvette / Nicolas Scheidt - Chaussée d'Alsemberg 108, 1060 Saint- Gilles, Belgique - tél : +32(0)2 534 13 03. Menu déjeuner à 25 ou 35 euros, diner à 45 ou 55 euros.

4 commentaires:

  1. Voilà une adresse qui tombe à pic, on compte visiter Bruxelles au printemps. Merci pour la bonne adresse Laurent, je la note précieusement !

    RépondreSupprimer
  2. Dans une liste depuis trop longtemps, invité pour mon anniversaire un régal de d'assiettes en surprises.

    RépondreSupprimer
  3. une des gentes demoiselles n'avait pas vu ton billet ! Certes la nuit fût longue, et le déjeuner magique ^^

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...