05/11/2012

Panna cotta à la sauge-ananas & nage de clémentines

Mon jardin balconnier a subi les premiers froids de l'automne et n'a pas aimé. Les feuilles du framboisier ont viré de couleur, le basilic pourpre, aussi, version noir de gris... Mon pied de sauge-ananas résiste curieusement, envers et contre tout, vents et ondées. Oui, vous avez bien lu, une sauge-ananas, découverte et aussitôt ramenée de Jardin, Jardins au début de l'été. Elle n'a, en fait, d'ananas que le goût et l'incroyable parfum. Passera-t-elle l'hiver ? Je vais la choyer et l'espérer... Oups, j'oubliais ! Vous pouvez très bien aussi remplacer la sauge par de la verveine, par exemple, ou une autre aromatique de votre choix. Séchée, comptez une cuillère à café, infusée de la même manière...


Il vous faudra, pour 4 personnes :

35 cl de crème fleurette
5 cl de lait
2 g d'agar-agar
4 feuilles de sauge-ananas
30 g de sucre
1/2 gousse de vanille

Pour la nage :

4 clémentines
le jus de 3 clémentines
1 cuillerée à soupe de miel
1/2 bâton de cannelle

Dans une casserole, portez à frémissement la crème, le sucre, la gousse de vanille et les feuilles de sauge-ananas. Retirez du feu et laissez infuser 20 minutes à couvert. Passez au chinois et réservez. Dans une autre casserole, faites chauffer le lait avec l'agar-agar jusqu'à ébullition pour faire fondre la gélatine. Mélangez les deux préparations et versez la panna cotta dans des petites verrines aux trois quarts. Laissez refroidir avant de mettre au réfrigérateur.  Préparez la nage en faisant réduire de moitié le jus des clémentines avec le miel. Retirez du feu et laissez infuser le bâton de cannelle quelques minutes. Réservez. Épluchez à vif les clémentines et prélevez les suprêmes. Disposez-les sur les crèmes au moment de servir et arrosez de sirop.

=

La recette est en compétition pour le Sweet Défi organisé par Canderel pour un match garçons/filles sans pitié avec Greg, Tiphaine, Sonia et Johanna. Il va sans dire que nous gagnerons, Greg et moi, et de très loin, le titre de "meilleures douceurs"...!!!!! J'ai adapté (pour le jeu) les proportions en remplaçant le sucre par une simple demi-cuillère à café rase de sucralose. Rien à gagner, juste le plaisir de jouer ! 


5 commentaires:

  1. Jolie comme tout cette petite verrine ! Et quand on sait qu'on peut plonger la cuillère dedans sans prendre un gramme (ou presque...), j'ai envie de dire que c'est tout bénèf !
    Bises,
    Delphine

    RépondreSupprimer
  2. je vais aller récupérer de la sauge ananas chez mes parents et m'empresser de le faire, j'adore la panna cotta

    RépondreSupprimer
  3. ps: dans le bouquin patisserie de Felder il y a la recette avec un caramel au fruit de la passion, à tomber!!

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...