31/10/2012

Waterzoï (l'impossible photographie #1)

Il y a des recettes inphototographiables, aussi barbares à l'image que le mot... L'angle de vue n'y change rien. Le flash, non plus... Surtout pas le flash. La nuit ? Oui, mais noire, l'illustration confère au désespoir ! Il faut trouver alors des subterfuges, des cartons ignifugés et des éclairs, évidemment, de génie qui résonnent comme des cris de guerre... Le waterzoï (ou waterzooï) vient de Belgique, mais on le trouve aussi dans le nord de la France. Son nom signifie littéralement "eau qui bout" en flamand. Il s'agit très simplement de blancs de poulet cuits (et servis) dans un bouillon avec légumes et crème, à mi-chemin entre une blanquette et un pot-au-feu. Certaines recettes font revenir la viande et les légumes au beurre, et lient l'ensemble avec un jaune d'oeuf, mais celle testée ici fut particulièrement appréciée et rentre, d'emblée, au palmarès de mes préférées.

 Il vous faudra, pour 4 personnes :

4 blancs de poulet
3 carottes
2 poireaux
2 branches de céleri
3 pommes de terre
25 cl de crème fleurette
1 litre de bouillon de volaille
3 cuillères à soupe de maïzena
sel, poivre

Dans un faitout, plongez les blancs de poulet découpés en gros morceaux dans le bouillon de volaille. Portez à ébullition. Ajoutez les légumes en petits dés, en commençant, selon les temps de cuisson, par les carottes, les poireaux, le céleri, et enfin les pommes de terre. Réservez une fois cuits. Dans une casserole, mélangez la maïzena et la crème à froid, puis chauffez à feu doux. Rajoutez un peu de bouillon et diluez (l'ensemble doit être liquide). Rectifiez l'assaisonnement. Prélevez les légumes et le poulet à l'écumoire et garnissez des bols ou assiettes creuses. Versez la sauce par-dessus et servez aussitôt.


15 commentaires:

  1. Oh, je te pique l'idée de l'illustration alternative en cas de recette non-photogénique, temps pourri, lumière absente... C'est très bien vu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire, c'est au restaurant le soir... Faudrait organiser un concours de la photo la plus moche...

      Supprimer
  2. On le fait aussi avec du poisson, oh ca y est ! Je suis nostalgique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Tu fais bien de le préciser !!! J'ai oublié d'en parler !

      Supprimer
  3. J'adore le wouaterzoï (très intéressant, phonétiquement parlant!) que ça soit au poulet ou au poisson. J'ai d'ailleurs une très bonne adresse à Brugges pour en déguster pour pas cher si par hasard un voyage en Belgique te vient à l'esprit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais me parler, toi... Bruges, c'est toujours à cette saison que j'y vais... Que j'aime cette ville...

      Supprimer
  4. Comme Tombouctou, je te pique l'idée. ça me paraît évident maintenant ! Cela dit, ça déchire vraiment le waterzoï, tu as bien attendu qu'on se caille les miches avant d'envoyer le bon plat qui tient au corps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce soir, soupe ! Pas chaud dehors et froid aux pieds !

      Supprimer
  5. Hahaha j'avais fait un post sur ce sujet il y a quelques temps : le plat le plus moche du monde. C'était un ragoût de veau aux aubergines. En tous les cas, le waterzoï c'est de la balle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine bien la tête du ragoût... :)) Manque plus qu'une jolie nappe cirée à fleurs et, en fond, une vue du Golden Bridge et on tient le pompon ! (déjà vu !!!)

      Supprimer
  6. J'ai gagné il y a une paire d'année un concours de la photo la plus moche organisée par le Kibou!....alors j'en connais un rayon!...ce n'était pas un waterzoï....mais je saurais faire!....

    RépondreSupprimer
  7. Et oui la viande c'est pas terrible en photo ! mais si c'est bon peu importe en vrai !

    RépondreSupprimer
  8. C'est drôle, je me suis fait la même réflexion hier en essayant (avec mes modestes moyens ;-)) de photographier une daube absolument délicieuse mais pas très jolie à voir...

    RépondreSupprimer
  9. J'ai gardé en réserve une photo impossible tellement elle était terrible : des merlans en colère. Sur le cliché on voit leurs dents, leurs yeux, c'est hyperréaliste et impossible en photo d'accompagnement d'une recette. Comme les autres je te shipe donc l'idée et je pense que je vais publier tout de même, maintenant. Il suffisait de penser à l'asture :-)
    Amitiés d'Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  10. encore jamais fait pourtant il parait que c'est Dé-li*cieux!

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...