17/10/2012

Les fashionistas d'Arola (au W)

Certains lieux sont à éviter après une journée travaillée. Arola en fait partie. Le restaurant est établi au premier étage du très tendance hôtel parisien W, à deux pas de l'Opéra Garnier. Très tendance ? Trop, sans doute. Murs rouges, caniche d'accueil enrubanné de sautoirs de perles, musique aléatoire et trop forte, le tout digne d'un magasin Zara home ou vêtements. Qu'importe, on y va pour la cuisine du chef Sergi Arola, qui est, dit-on, l'un des esprits espagnols les plus créatifs.

Le service est chaleureux, dynamique, souriant. Côté cuisine, les plats s'enchainent les uns après les autres. Les tapas servis ne réinventent malheureusement pas la gastronomie ibérique. Les produits sont certes de première qualité, mais la touche personnelle se cherche. Il est conseillé de prendre trois tapas pour un repas "complet". Nous commençons par d'excellents cœurs d'artichaut frits à la mayonnaise citronnée. Le bonito à la russe, servi avec une mayonnaise aérée, est vite écoeurant, comme les aubergines braisées au vinaigre balsamique et pignons de pin, ou les sardines en sauce tomate. Le jambon ibérique (cuit) est, lui, très bon et peu salé. Tout le contraire des rondelles de pommes de terre frites qui l'accompagnent, mille fois trop grasses. Le dessert vient comme un cheveu sur la soupe, loin, très loin d'une quelconque note espagnole (coque de chocolat noir, fruit de la passion et lait de coco).



Au final, qu'en penser ? Que les produits sont sans doute de première qualité mais que le résultat espéré n'est pas là. Le prix n'est sans doute pas lui non plus totalement justifié, à raison de 10-16 euros par tapas, l'addition monte vite. Le concept du W-Arola ne serait-il fait que pour les fashionistas ? Peut-être, oui. Hélas, pas pour moi.


 =

Restaurant Arola (à l'hôtel W Paris Opéra) - 4, rue Meyerbeer, 75009 Paris - tél : 01 77 48 94 94. 

5 commentaires:

  1. Ok c'et noté, SexySergi à Paris ne vaut pas SexySergi... à Barcelone où ses afterworks sur les terrasses des hôtels design face à la mer (carte postale je sais mais c'est pour de vrai) valent vraiment le détour.
    Ce gastro-entrepreneur a annoncé au début de sa "collaboration" avec W que si cela ne marchait pas à Paris il traverserait l'Atlantique... il a déjà été vu en train de faire des repérages du côté de New York ;-)
    Besooos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certain en plus que Sergi est un grand chef ! Mais là, quel dommage ! Il me faudra suivre tes conseils alors...

      Supprimer
  2. Je veux bien que l'on soit créatifs avec les tapas....mais là rien qu'à l'intitulé je cherche la note Ibérique...je connais quelques endroits où l'on mange pour 16 € d'excellentes tapas, boissons comprises...

    RépondreSupprimer
  3. C'est certain la cuisine du chef Sergi Arola formé par le maître de la cuisine moléculaire espagnole Ferran Adria à l'hôtel W @ Paris, n'a d'égal à celle de son restaurant AROLA au Ritz Carlton Hotel des Arts @ Barcelone.
    Je pense que la carte et les plats proposés et aussi fades que l'ensemble de cette hôtel W @ Paris.
    D'habitude en avance sur tous, du niveau du design, des textures, de la lumières et de ses bars et restaurants; cette fois-ci ce pseudo lieux de la branchitude n'égale en rien celui de Barcelone et Miami!
    L'été dernier j'ai mangé au restaurant AROLA au Ritz Carlton, et quel bonheur d'avoir passé cette soirée d'été dans ce lieu hors du commun! J'étais accompagné et nous avons pris chacun en apéritif deux cocktails et pour le repas des menus dégustation + une bouteille de vin. Attention, mr. AROLA fais pas les choses en petit, mais bien en GRAND. Le menu dégustation au restaurant AROLA est composés de 25 plats ( portions-tapas ), pour un prix de 70 euros. Deux heures au minimum à tables, le temps se faire expliquer chacun des plats, déguster et partagé et profiter de l'environnement.
    Les plats était à la hauteur et le services était rapide, attentionné et efficace!
    On sent très bien que dans ce genre d'établissement le luxe est dans le soucis du détails! Pas besoin de demander de l'eau par exemple, le verre est systématiquement re-rempli dés lors qu'il est quasiment vide. Notre serveuse était génial, c'était une jeune fille italienne, qui parlais le français, l'anglais, l'espagnole, et l'italien. Dans sa globalité l'équipe en salle est jeune et dynamique et avec des uniformes cool, jeune, propres et à leurs tailles! Car c'est pas tous le temps le cas dans certains restaurants.
    Donc, pour mes prochaines vacances à Barcelone, le restaurant AROLA de Sergi Arola est déjà booké, j'y retourne les yeux fermés!

    À tester également le TICKETS BAR de FERRAN ADRIA, ou j'ai passé également un très très bon moment avec une expérience de malade. Mon tapas préféré est celui de l'olive verte avec toute son histoire en parallèle ( allez y et vous comprendrez !!! ) Sa vous transporte! C'est une autre dimension. C'est un de ces célèbre tapas importer de son ancien restaurant EL BULLI. Par contre pour avoir la chance de manger au TICKETS BAR, vous devez vous y prendre très longtemps en avance et si vous avez de la chance! Car très difficile d'avoir des places et une resa. Au minimum resa 3 mois avant le jour-J.

    PIERREHUGOVERDI
    WWW.PIERREHUGOVERDI.COM

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...