20/05/2012

Lise la bien nommée

Cela faisait une éternité que j'entendais parler (en bien) de cette étonnante Chambre aux Confitures tenue par Lise Bienaimé, la bien nommée. Il me fallait m'y rendre, découvrir, vérifier, avec, pour seule méthodologie, mes papilles et mes souvenirs d'enfant d'après-midis confituriers. Déjà, l'étiquette du pot m'attirait. Evidemment, certaines marques jouent sur des identités visuelles particulièrement étudiées sans que le contenu ne satisfasse ses attentes. Là, rien de tout cela. Les confitures de Lise sont aussi belles que bonnes et inversement, savamment dosées en fruits, en sucre, le fruit parfaitement respecté (en provenance et en saison) et sa cuisson maitrisée. Il suffit d'ouvrir un pot et de sentir, sans même goûter. L'orange exotique, aux parfums de passion et mangue, est à tomber, comme l'abricot-lavande, la framboise-rose ou la fleur de géranium... Rencontre avec la reine des confitures ? Avec leur bonne fée, en tout cas... ;))

 *

Monsieur Poulet : Bonjour Lise, parlez-nous de vous, qui êtes-vous, d'où venez-vous ?

Lise Bienaimé : Je suis une fana de confitures, biberonnée depuis l'enfance aux gourmandises fruitées.Après 10 ans dans les produits de beauté, j'ai décidé de laisser libre court à mon péché mignon...

MP : Le pari d'ouvrir une boutique exclusivement dédiée aux confitures était relativement risqué. Comment expliquez-vous ce succès ? Une envie de douceur, de revenir à des produits simples et naturels de la part du consommateur ?

LB : Oui, risqué aux dires des autres. Mais le produit était passionnant : gourmand, convivial, affectif, émotionnel, vrai, bon, ludique.

 *

MP : Il y a un côté terriblement gourmand, festif, lumineux dans vos confitures, jusque sur les superbes motifs de vos étiquettes. D'où vient votre inspiration ?

LB : Mon inspiration, c'est une féminité simple et raffinée, pas une confiture de grand-mère, une création qui laisse le maximum de place à la texture et aux couleurs du fruit. Des petits pots lisses, et non à facettes, des étiquettes élégantes, avec des motifs différents en fonction des saisons ou des univers culinaires : fruits jaunes d'été, agrumes d'hiver, fruits du printemps, confitures friponnes...

MP : Ce qui frappe, en goûtant vos confitures, c'est que le fruit est parfaitement respecté et très peu sucré...

LB : Mes recettes se composent de fruits, de saison, cueillis à pleine maturité, et de sucre, mais pas trop. L'important est de retrouver le goût du vrai fruit, non dénaturé par la cuisson ou trop de sucre, réhaussé parfois par des plantes ou des épices. Un jeu aussi sur les textures, mielleuses, croquantes, charnues, compotées...

 *

MP : J'imagine que certaines recettes font l'objet de très nombreux essais. Laquelle vous a posé le plus de problèmes ?

LB : La fraise, car il faut préserver son intégrité, sa saveur. 

MP : Et si vous n'en deviez garder qu'une, au final, votre préférée serait...

LB : Si je ne devais en garder qu'une ??? Côté hiver : la châtaigne façon marron glacé, côté été, l'abricot lavande...

MP : Je suis sûr que vous avez en tête et en préparation de nouveaux parfums ou associations... Je peux vous demander un avant-goût pour mes lecteurs, sans trahir le moindre secret...

LB : Celle de mon enfance, autour du coing, du citron et de la vanille...

 *

La Chambre aux Confitures - 9, rue des Martyrs, 75009 Paris - tél : 01 71 73 43 77.


12 commentaires:

  1. Génial cette interview !
    Moi la dernière fois, j'ai découvert qu'on pouvait se faire prendre en photo pour être sur l'étiquette de son pot de confitures ! Trop cool quand on a des enfants, à offrir, c'est génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh eh, merci Déborah ! ;)) Je ne savais pas qu'on pouvait faire des pots personnalisés... Cela va encore me donner des idées !

      Supprimer
  2. ça donne envie! merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, Rachel ! Les bonnes adresses doivent circuler ! ;))

      Supprimer
  3. C'est un lieu de perdition ;-) On y va régulièrement découvrir un à un de nouveaux délices, la châtaigne marron glacé m'a réconciliée avec la catégorie marron, la rhubarbe-sureau est toute douce, l'ananas-coco.. une tuerie, ... et Lise est une charmante hôtesse qui prend plaisir à faire goûter tant que nos sens peuvent accueillir des parfums différents

    RépondreSupprimer
  4. Jolie interview :)
    Est-ce Lise qui réalise elle-même les confitures? Le labo est-il également rue des Martyrs ?

    RépondreSupprimer
  5. Jolies et vraiment très gourmandes ces belles associations de fruits.
    Si elles sont vraiment peu sucrées, comme "à la maison" je suis séduite.
    J'imagine qu'on ne peut pas en trouver en Province ??? :-(

    RépondreSupprimer
  6. Une interview qui éveille la curiosité et les papilles.

    RépondreSupprimer
  7. j'avais eu le joli dossier de presse en son temps et c'est vrai que ça faisait envie !

    RépondreSupprimer
  8. Hum, moi qui adore les confitures, ça donne envie!

    RépondreSupprimer
  9. Pour répondre à la question de Louise, Lise imagine et élabore les recettes puis les fait fabriquer par différents artisans donc pas de labo rue des Martyrs...

    Pour info, Lise a le projet d'ouvrir une 2e boutique à Paris et cherche son responsable : amoureux(se) des confitures évidemment et avec le sens de la vente et du service; Si vous pensez à quelqu'un, contactez-la !

    RépondreSupprimer
  10. Lise vient de sortir un livre aux éditions Marabout, avec plein de conseils chouettes et de recettes créatives ! Je le trouve très réussi (et c'est même pas parce que je travaille pour eux ;-))

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...