11/03/2012

Un très vieux pamplemousse (Marabout Flash)

Ne vous moquez pas, la chose est très sérieuse, je l'ai lue dans un livre. Le livre de La Cuisine des Célibataires publié par Marabout en 1965 dans sa petite collection "Flash" qui avait eu alors un joli succès. Ça sent très clairement la naphtaline et les premiers pas hésitants de l'homme quotidiennement cravaté derrière les fourneaux, perdu sans épouse ou fiancée attitrée aux tâches domestiques. Les rôles étaient à l'époque strictement définis, on est content aujourd'hui que les mentalités aient un peu évolué...

Ce petit livre a un côté exotique pour ceux qui, comme moi, n'ont pas connu les années soixante. Une typographie, une mise en page, une manière d'écrire et des goûts très ancrés dans nos traditions culinaires. On nous promet un "mariage gastronomique" parce qu'après tout, les célibataires aussi ne doivent pas se négliger... Il y a l'abc des êtres esseulés, la description très précise des modes de cuisson ("cuire à l'eau, c'est tremper l'aliment dans l'eau bouillante"), celle des différentes sauces qui font "chanter un plat" et des idées de menus décomposés, selon les mois et les saisons. Il y a des recettes aux intitulés désuets, des oranges à la turque, des toasts à la moelle, des artichauts à la vinaigrette et des asperges mimosa. Des plats un peu plus techniques comme ce barbue florentine, pommes duchesse ou ce foie de veau à l'anglaise, et une multitude de gens illustres ou inconnues qui prêtent leur nom à des crêpes (Georgette) ou des mandarines (Napoléon). Mais je crois que mes deux recettes préférées du livre restent celle de la soupe aux pois au lard fumé, dont la seule difficulté sera d'ouvrir une boite de soupe aux pois au lard fumé (il fallait y penser), et celle que je vous livre ici, si l'envie vous dit : le pamplemousse au sucre...

"Vaisselle vite faite... et parfaite !" (avec LUX)

~

Il vous faudra, pour une personne :

1/2 pamplemousse
1 cuillère de sucre

Coupez le pamplemousse transversalement. Réservez l'autre moitié pour un jus ou un hors-d'oeuvre. Au moyen d'un petit couteau, séparez les quartiers des peaux en allant du centre vers l'extérieur mais en coupant bien en profondeur jusqu'à la partie blanche. Détachez tout autour la chair de la partie blanche à l'aide d'un petit couteau à lame recourbée. Enlevez l'étoile constituée par les peaux et il ne restera plus dans la pulpe que les demi-quartiers prêts à être consommés à la cuillère à café. Servez-vous de sucre en poudre, si vous aimez, mais comme hors d'oeuvre, rien ne vaut le pamplemousse nature.


19 commentaires:

  1. j'aime beaucoup cette petite incursion dans le passé. Ce design c'est un peu la linéa, un peu Eric Carle, un peu mary blair... very 60's en tout cas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je connais evidemment la Linéa mais pas les deux autres... Il y a vraiment quelque chose de ludique dans le graphisme et l'imagerie des 60's...

      Supprimer
  2. Mes parents étaient très amateurs de cette série de petits livres....on a appris à faire plein de choses avec Marabout à la maison!....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon père m'a justement retrouvé un petit livre de cette collection. Pas sur la cuisine, mais les avions !

      Supprimer
  3. J'aime bien ta lecture de ce livre.. et bienvenue dans la découverte des livres anciens de cuisine... bientôt je ferai une chronique sur le Larousse ménager... ou la Cuisine à l'électricité de Françoise Bernard...
    bises
    Brigitte
    de Brigitteathome

    RépondreSupprimer
  4. Tout à l'heure j'étais plongée dans mon livre de recettes de Bases et tours de mains des années 80, et comme toi je me faisais la réflexion sur le ton des textes... c'est fou comme le style a changé...
    Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends de lire alors tes chroniques, surtout que je ne connais pas grand chose aux classiques de l'édition culinaire ! Le style a changé, les goûts aussi. C'est culino-sociologique !

      Supprimer
  5. je l'ai celui-là, et aussi "Nous recevons", entre autres… pour une soirée intime, une surprise-partie, une soirée cocktail, une garden-partie… bien désuet mais bourré d'idées ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais tout un présentoir à disposition, je devais choisir !

      Supprimer
  6. BRAVO, c'est délicieux dans tous les sens du terme ^_^

    RépondreSupprimer
  7. On faisait cette "recette" de pamplemousse à la maison ! Je ne sais pas s'il existe un blog spécialisé dans les recettes "anciennes" style années 60-70, mais si c'est la cas donnez-moi l'adresse (si c'est pas le cas, que quelqu'un se dévoue !)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai personnellement aucun souvenir de mon père dans la cuisine ! alors pas de livre pour lui ! celui-ci est charmant et a sa valeur !
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Super! C'est un collector celui là!

    RépondreSupprimer
  10. Un collector à garder ce livre! haha c'est fou comme le style a changé et le slogan "Tout cuire tout seul"... Juste génial !
    bonne journée

    ps: mine de rien, je n'ai jamais coupé mon 1/2 pamplemousse de la sorte et je vais tenter :D

    RépondreSupprimer
  11. Je m'en souviens comme si c'était hier du pamplemousse au sucre. Un billet savoureux :-)

    RépondreSupprimer
  12. Très amusant ce livre ... Quel plaisir ce serait de pouvoir le feuilleter ...
    J'aime beaucoup la recette de la soupe de petits pois au lard ... tout un art !!!!

    RépondreSupprimer
  13. Hi hi ! oui ça a changé en effet ! Mais en revanche, je peux te présenter le Napoléon des mandarines ! Il s'agit d'une liqueur de mandarine (La "Mandarine Impériale" Napoléon, qui existe toujours et qui est vraiment délicieuse !!!)

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...