04/03/2012

Quittons Paris, déjeunons sur l'herbe...

Petite virée poitevine... Sur les conseils de Gilles Pudlowski, nous avons tenté, ma moitié et moi-même, le Déjeuner sur l'herbe, place Charles VII. La référence au célèbre (et, à l'époque, plus que décrié) tableau d'Edouard Manet est très clairement affichée dans la décoration comme dans l'intitulé des plats. Des centaines de tubes de gouache ornent les murs, on mange sur des palettes en guise de dessous de plat, et les chaises de l'anglais Charles Eames font baver d'envie.

L'accueil de Nathalie, la propriétaire des lieux, est adorable, souriant, attentionné et discret. Le jeune chef Julien Morchoisne est aux fourneaux, l'endroit plein à midi, même en période de vacances scolaires. J'opte pour le "Menu de l'Atelier" à 26€, mon très cher pour le menu simple déjeuner à 14,90€.

Tel un poisson migrateur, le saumon "Gravelax" voyage
en condiments asiatiques, une gaufre de nori le ramène en Occident

~

Le saumon est excellent, peu salé, sans marinade, roulé en petites fleurs sur des petites gaufres à l'algue nori qui ne me font absolument pas regretter les sempiternels blinis servis à chaque fois. Une rondelle de citron caviar, une feuille d'huitre. Une très agréable surprise, même si ces deux petites originalités peuvent passer inaperçues... Le tout est joliment présenté sur un couteau à peindre et délicatement décoré. Le concept est décliné jusqu'au bout.

"Chef d'oeuvre" de coq ou de poule faisanne : suprême en basse température,
la cuisse en pot-au-feu et jus court en bigarade


~

L'assiette de mon plat principal arrive, garnie, très... Trop... Dommage, dommage... J'étais parti sur l'idée d'un simple suprême de volaille, je me retrouve avec trois viandes différentes (suprême, cuissot et kefta de - veau ? - en brochette) et six légumes d'accompagnement (pomme de terre au four, purées de brocoli, pomme de terre, carotte ou potimarron, branche de céleri et deux nems farcis aux champignons). Et un pot de mayonnaise qui ne sert à rien puisque le jus court en bigarade se suffit largement. Et là, très clairement, on a envie de dire au chef que ce n'est pas la peine d'en faire autant, que de simplifier les saveurs et les alliances est tout aussi bien, voire mieux, et qu'il n'a pas besoin de faire étal de ses compétences pour que l'on apprécie sa cuisine. Dommage donc.

Salade "Manet" : aumônière de chèvre, miel, amandes, pignons de pin,
raisins, magrets de canard fumés et mesclun


~

Venons-en aux plats choisis par ma partie adverse... Le mariage chèvre-miel n'a rien de novateur mais les deux ensemble sont excellents. Les raisins secs apportent une touche d'originalité, et les pignons, amandes, un petit côté croquant très agréable. Mais la surprise et ce que l'on gardera du déjeuner sera très certainement le dessert, partagé : un moelleux au chocolat noir, très peu sucré, très puissant et pas du tout écoeurant, assorti à un caramel au beurre salé travaillé en smoothie, à boire avec paille. Peut-être un peu trop épais, mais les avis sont partagés...

Moelleux choco-noir, quenelle glace vanille Bourbon,
smoothie à boire caramel beurre salé


~

En bref, l'adresse est jolie, simple, un peu classique parfois, mais efficace. Le rapport qualité-prix reste très raisonnable. Pour les parisiens, en tout cas... :))

Le Déjeuner sur l'herbe - 14, place Charles VII, 86000 Poitiers - tél : 05 49 55 39 30. Menu de 14,90€ (le midi) à 42€.


10 commentaires:

  1. Prof d'anglais4 mars 2012 à 20:45

    Il était pas trop épais, le smoothie. L'impression, étrange, de boire un caramel. Une révélation pour moi. Totalement fan.
    Adoré ce côté croquant des pignons et des amandes. J'adore le croquant dans les plats. Très surpris par les raisins secs blonds. Agréablement surpris.
    Et le moelleux choco-noir. Très noir. Presque amer. Et presque sans sucre. Bon à en défaillir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben c'est bien ce que je disais ! (sauf pour le smoothie... :))

      Supprimer
    2. Poitiers mon fief (avec la Bretagne) je note l'adresse...
      brigitte
      brigitteathome

      Supprimer
  2. Je ne sais pas si je passerai par là, mais c'est sympa comme adresse !

    RépondreSupprimer
  3. Je rebondis sur ta dernière remarque : impossible de manger quelque chose d'un peu élaboré à Paris pour ce tarif-là ! Ce qui est désolant d'ailleurs.
    Bon, je vais me consoler en rêvant aux gaufres de nori (à tenter).
    Merci pour le petit voyage. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si... Chez Septime à midi ! Entre autres... ;)

      Supprimer
  4. Oh que vois-je, un brin d'herbe emmêlé à tes cheveux...
    C'était l'après-dessert ?
    ;)

    RépondreSupprimer
  5. Un beau moment d'évasion! Ce déjeûner sur l'herbe fait rêver. La nourriture est très sympathique à cette adresse.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  6. A quelle heure le prochain train pour Poitiers?
    :-)

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...