14/02/2012

La madeleine géante (et quelques autres petites douceurs)

La Floride est en proie à une invasion de gastéropodes géants. Je dois dire avoir été bien plus heureux de tenir, au creux de ma main, cette madeleine disproportionnée (ou plutôt dé-proportionnée) à la Boutique des Rêves ce matin. Deux-trois mots échangés avec Philippe Conticini, que l'on ne présente plus et à qui l'on souhaite un prompt rétablissement, et quelques découvertes, nouveautés, élaborées avec Angelo Musa. Les rêves sont certes là, mais ce sont surtout les souvenirs et les émotions d'enfant qui sont sollicités, à l'image de la madeleine de Proust qui paraissait bien plus grande dans notre petite main de nous, à 5, 7, 10 ou 12 ans. Des sucres d'orge, rouges comme la trace laissée par le baiser de la grande tante sur la joue, des sucettes au thé, réminiscence de l'affreux Lipton servi dans les tout aussi affreux bols Pyrex orange, des guimauves à l'eau de Cologne, sorties de la salle de bains en même temps que Grand-Père, ou des sablés à la rose subtilement parfumés à décorer soi-même avec un feutre alimentaire, histoire de rappeler que ce petit biscuit est bien le sien et qu'il ne faut pas y toucher...

La madeleine géante (et ma main...)

oO°

Les sucres d'orge rouge brillant

oO°

Les pâtes de fruits, enveloppe de gomme arabique et coeur de confit de fruits (orange, pamplemousse, citron), une réelle réussite !

oO°

Les sucettes au thé

oO°


Et les tuiles ultra-fines aux cristaux de sel (saurez-vous la trouver ?)

oO°

23 commentaires:

  1. Tout cela me donne faim !!
    Des bises,
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas tout ramené ! Mais j'ai tout goûté... ;))

      Supprimer
  2. Cette madeleine géante me fait rêver !
    bonne soirée
    Curcuma

    RépondreSupprimer
  3. cette tuile extra-fine, serait-ce ce flouté sur la dernière photo?

    En tout cas, j'ai voyagé en lisant ce billet, loin loin dans mon enfance alors merci :-)

    RépondreSupprimer
  4. c'était bon ?
    Brigitte
    http://brigitteathome.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très... Mais c'est quand même une grosse madeleine !

      Supprimer
  5. tu es beaucoup invité grâce à ton blog ? c'est dingue ... un monde que l'éditrice que je suis découvre .. cela ne doit pas être toujours facile de garder sa ligne édito et son libre arbitre ?
    un vrai exercice... bravo tu sembles le réussir
    brigitte
    http://brigitteathome.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est vrai que j'ai la chance de participer très souvent à quelques sympathiques événements. C'est l'occasion aussi de rencontrer des gens talentueux, passionnés et passionnants. Ensuite, pour tout te dire, je vais là où j'ai envie, je n'accepte pas tout comme certains, et je reste suffisamment honnête vis à vis de moi-même (et de vous, mes lecteurs !)...

      Supprimer
  6. tu as bien raison de faire le tri... et de profiter ! c'est génial de rencontrer des gens de passions... c'est ce que j'adore dans mon métier aussi...
    je suis assez surprise de lire les publi reportages en chaîne sur le pineau des charentes (que j'adore par ailleurs...) ou le pain d'épices de Dijon quasi en copier-coller ... je trouve ça ... énervant n'est pas le bon mot.. bête non plus... euh je ne sais pas quel mot employer sauf que l'âme du bloggeur disparait avec ça..
    dans mon métier d'éditrice j'ai toujours essayé avec les partenariats de sauvegarder le savoir faire de l'éditeur, pas facile.. faut faire la même chose avec un blog, ne pas vendre son âme
    bises
    Brigitte
    http://brigitteathome.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dans la vie aussi ! C'est une question de morale, d'éthique. Je ne parlerai jamais de produits ou de restaurants que je n'ai pas moi-même testés. Après, le monde des blogs n'est pas très éloigné du monde réel. Il y a de tout, il faut savoir décrypter, savoir ce que l'on veut vraiment...

      Supprimer
    2. oui et puis on a le droit de tâtonner, d'aller dans une direction et de se tromper, faire demi-tour changer de chemin etc. rien n'est figé ;-) brigitte en expérimentation continue..

      Supprimer
    3. Tout à fait ! Chacun fait sa propre expérience !

      Supprimer
  7. Oh cette madeleine géante... je n'en ferais qu'une bouchée !

    RépondreSupprimer
  8. si même les jeunes sont nostalgiques!....le bol en pyrex orange m'a en tous cas ramené quelques temps en arrière!.....

    RépondreSupprimer
  9. pour ma part, j'ai été déçue par la madeleine, je n'ai pas trop aimé son goût, alors qu'en général j'aime bien les pâtisseries de Philippe Conticini

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ? C'est vrai qu'elle n'est pas parfumée... Du moins, je n'ai pas senti. Un peu de citron ou de mandarine...

      Pour info, j'ai gouté la sucette ce soir, excellente !

      Supprimer
  10. Oh quelle splendide madeleine... Elle ferait bien l'affaire pour mon petit-déj. de ce matin !!!
    En plus si elle est de Conticini ...
    Très chouette la boutique des Rêves ... Veinard !!
    Bises,
    Patricia

    RépondreSupprimer
  11. Les promenades par chez toi sont toujours aussi délicieuses. Que j'aimerais passer ma main à travers l'écran pour saisir cette sucette au thé!

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...