13/09/2011

Des lasagnes & des souvenirs (Venise)

L'autre jour, on m'a demandé, réclamé, quémandé des lasagnes. Des vraies... Riches, gourmandes... Pas de possibilités d'inventions, de laisser-aller, il fallait rester dans la "tradition sauce bolognaise". On m'a gentiment recopié la recette (sans fautes et avec plein d'amour). Cette recette, c'est une recette de famille, celle des grands plats, des dimanches et que l'on réchauffe plusieurs fois. J'ai évidemment réduit les quantités pour le petit plat tout neuf Ikea, mais j'ai tout réussi pour cette première fois. On a même léché l'assiette jusqu'au bout. Si, ça, ce n'est pas la preuve de mon succès... ;))

Je me suis souvenu de ces lasagnes végétariennes, dégustées sur la petite terrasse d'un restaurant de la vieille et secrète Venise, il y a quelques années... Là où les touristes n'existent pas. Je me suis souvenu de ces quelques images. Je m'étais fait plaisir. Je me suis dit que j'avais envie de les partager avec vous.

Pour 8 personnes, il vous faudra (du temps) :

500 g de viande de boeuf hachée
1 kg de tomates pelées
2 boules moyennes de mozarella
120 g de parmesan
300 g de jambon blanc tranché en chiffonnade
600 g environ de lasagnes sèches (Barilla)
3 gros oignons blancs
2 branches de thym
2 feuilles de laurier
de l'origan (3-4 cuillères à café)

Commencer par faire une sauce béchamel assez épaisse, avec un demi litre de lait. Réserver. Dans une sauteuse, faire revenir les oignons hachés dans l'huile d'olive. Ajouter la viande. Epépiner les tomates et les incorporer à la viande. Assaisonner, puis ajouter le thym et le laurier. Laisser cuire 45 minutes à feu doux, couvert. En fin de cuisson, ajouter l'origan. Mélanger ensuite la béchamel à cette préparation. Passer la sauce au mixeur (quelques tours simplement) pour une texture plus fluide, en n'oubliant pas d'enlever les branches et feuilles d'aromates. Beurrer un plat rectangulaire. Dans le fond du plat, mettre une couche de sauce. Répartir les plaques de lasagnes non cuites en quinconce. Rajouter de la sauce. Mettre une couche de jambon blanc, des petits dés de mozarella. Ajouter quelques petits morceaux de beurre et saupoudrez de parmesan. Recommencer (lasagnes, sauce, jambon, etc...) sur quatre ou cinq couches et finir le plat par une couche de sauce et du parmesan. Faire cuire au four 200°C environ 35 minutes.

Venise, 2006 - Copyright LD

26 commentaires:

  1. Si on avait pu manger l'assiette avec, on l'aurait fait...

    RépondreSupprimer
  2. Tu nous fais voyager, que de doux souvenirs à Venise!
    Quant à cette recette de lasagnes...nous prendrons le temps ;-)

    A bientôt...

    RépondreSupprimer
  3. @ Prof d'anglais : PATATE !!!

    @ L'Amour des Mets : l'imagination n'est-elle pas le début du voyage ? :))

    RépondreSupprimer
  4. Elles sont belles ces photos !
    Très, très belles !
    Et ma part de lasagnes, elle sera servi dans cette assiette qui n'a même pas eu besoin d'être lavée ? ;)
    Un canapé design et confortable, tiens, faudra que je teste alors.
    La proposition est généreuse, merci.

    RépondreSupprimer
  5. Merci, merci ma Lulu ! L'assiette sera propre, rassure-toi ! J'en ai d'autres... Je ne casse rien...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Laurent,
    Hummm !!! Les lasagnes .. J'adore ça à un point que tu ne peux imaginer... Mais végétariennes...
    Elles ont un succès terrible ! Essaie-les .. :-)

    J'espère bien découvrir Venise bientôt..
    La liste des destinations est si longue
    Bises,
    Patricia

    RépondreSupprimer
  7. comme dirait Nilufer ...très belles ces photos :))
    private joke...
    les lasagnes, c'est pas mon fort, alors je vais peut être essayer ta recette, enfin celle de Pat..ate!"zavez intérêt" à ce que cela soit bon :)

    RépondreSupprimer
  8. @ Sophie : c'était un peu le but aussi ! :p

    @ Patricia : oh je connais les végétariennes, mais encore faut-il que tout le monde aime aubergines, courgettes, etc... Et je suis certain que tu aimeras Venise...

    @ Lili : tu as vu, hein, même pas floues celles-là... ;)) La recette, c'est celle de ma maman, c'est un peu riche mais cela passe très bien ! Des lasagnes de Pat...ate ? C'est un gratin dauphinois, non ? ^^

    RépondreSupprimer
  9. Donc à Venise on met de la béchamel....dans une région de campagne non loin de Naples, on ne met pas de béchamel....bon ce n'est pas la recette de Maman (!) mais c'est très bon ! gain de temps et testez ! vous allez voir la surprise...

    RépondreSupprimer
  10. Quand on lit ta recette on porte machinalement les mains à ses joues en criant "Mon Dieu!!!"
    J'aime ta recette, que je réaliserai dès les premiers rafraîchissements!

    RépondreSupprimer
  11. @ Agnès : oh non, non, ne crois pas que cette recette de lasagnes est spécifiquement vénitienne ! Je ne sais pas d'ailleurs d'où elle vient, mais on s'en fiche ! :p

    @ Isabelle : en italien, c'est encore mieux... Tu me diras ce que tu en penses... Bises !

    RépondreSupprimer
  12. Un plat unique, copieux qui régale pas mal de monde !
    Tes photos font rêver ! Voir Venise et puis revenir... Voilà, où j'aurais dû aller cet été, mais ce voyage sera renouvelé d'ici quelque temps.

    RépondreSupprimer
  13. A déguster en fermant les yeux et en se souvenant du bruit de nos pas le long des petits canaux!....et puis tant pis si ça n'est pas spécifique à Venise, je ne connais pas grand chose d'autre en Italie de toute façon!....

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai que cela donne envie d'y retourner... Je n'ai d'ailleurs presque plus de vinaigre balsamique, la bouteille que j'avais ramené, si précieuse, se termine... :(

    RépondreSupprimer
  15. chez nous, quand ma mère fait des lasagnes, peut importe la taille du plat, il n'en reste JAMAIS !!! (pourtant, ça doit être bon réchauffé aussi...) ta recette semble bien bonne en tout cas ! Miam

    RépondreSupprimer
  16. @ Isabelle : je te confirme, c'est presque meilleur réchauffé !

    RépondreSupprimer
  17. Moi aussi j'aimerai bien lécher l'assiette!!! Tu nous a fait voyagé avec tes photos, mais j'aurrai aimé voir une photo de ces fameuses lasagnes ;)

    Bises!!

    RépondreSupprimer
  18. donc pour les lasagnes si j'ai bien compris on se doit de les imaginer dans ce superbe décor et contexte !

    RépondreSupprimer
  19. Imaginer, oui, c'est exactement cela ! (d'autant que certains plats sont plus difficiles à photographier que d'autres... ;))

    RépondreSupprimer
  20. Comment ne pas aimer ces lasagnes riches, onctueuses et si savoureuse! C'est un plat que j'adore préparer. Ta recette est merveilleuse et tes photos sont bien belles.

    Bises et bon WE,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  21. Avec tes photos, je ne regarderai plus mes lasagnes du même oeil...

    RépondreSupprimer
  22. :))

    Ravi de tous ces mots... Ces photos-ci me sont très personnelles, je suis heureux qu'elles vous plaisent...

    RépondreSupprimer
  23. ça me rappelle Venise visitée il y a quelques années !!pierre

    RépondreSupprimer
  24. Mmh, très appétissant ! J’adore cet article qui me fait irrémédiablement penser aux Liaisons culinaires d’Andréas Staïkos dont la seule lecture met l’eau à la bouche !

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...