17/08/2011

La spiruline : une solution pour vaincre la malnutrition

Il me semble avoir toujours vu, au journal télévisé, ces images de famine en Afrique, d'enfants squelettiques, le ventre gonflé par l'absence cruelle de nourriture et ces flux de population aux yeux hagards, ne sachant plus vers quelle main se tourner. Combien de temps faudra-t-il encore voir ces images ? Il y a une certaine indécence à glisser ce type de sujet au milieu du chassé-croisé des vacanciers ou de la température trop fraîche pour la saison. Pendant quelques jours, on fera la une, les gros titres de la famine, de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique, puis on l'oubliera aussi vite, très (trop) naturellement, à l'annonce des nouvelles réformes gouvernementales ou du dernier record de natation français. Tout le monde n'oublie pas, fort heureusement. Des associations, souvent méconnues, oeuvrent chaque jour pour vaincre le fléau. C'est le cas de la Fondation Antenna Technologies, créée à Genève, en 1989, par Denis von der Weid et un réseau de scientifiques engagés. La mission d'Antenna est de "mettre en place des solutions locales, innovantes et durables en rendant les techniques accessibles aux populations défavorisées" afin que celles-ci deviennent acteurs de leur propre développement. Intelligent.


La Fondation partage ses efforts entre la multiplication des accès d'eau potable (plus d'informations ici) et la lutte contre la malnutrition grâce à une micro-algue d'eau douce, la spiruline, aux vertus nutritionnelles remarquables.





A titre personnel, je connais la spiruline depuis très longtemps. Je dirais presque que j'ai été "élevé" à cette petite algue. Elle fut redécouverte dans les années soixante-dix, au bord du lac Tchad. Les populations des tribus du sud-Kanem la consommaient alors traditionnellement, en recueillant l'algue "spiralée" à la surface de l'eau, sans souffrir d'anémies.

L'origine de la spiruline remonte, elle, à quelques 3 milliards d'années. Ce fut l'une des premières cyanobactéries apparues sur Terre, capables de photosynthèse et, donc, d'oxygène.

Bassins et récolte de spiruline

~

Nutritionnellement parlant, la spiruline contient 60 à 70% de protéines (soit presque deux fois plus que le soja), 8 acides aminés essentiels non synthétisés par l'organisme, des vitamines des groupes A, B, D, E, K, et est également la deuxième source d'acide gamma-linolénique après le lait maternel. La spiruline est, en outre, riche en minéraux (fer, magnésium, phosphore, potassium, calcium, sélénium...) et en phycocyanine, pigment aux propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes.





La production de spiruline est relativement simple et requiert très peu d'espace, rapporté à la quantité de protéine produite (20 fois moins que le soja, 250 fois moins que le riz) et assez peu d’eau (3 ou 4 fois moins que le soja, 40 fois moins que le bœuf). Il suffit d'un bassin de 20 cm de profondeur d'eau, d'un milieu enrichi en intrants nutritifs naturels et de lumière. Après ensemencement du bassin, la récolte par filtration devient rapidement quotidienne pour un rendement entre 6 et 10 grammes de produit sec par jour et par m².





Les essais cliniques réalisés par la Fondation Antenna et le Medical College of Maduraï (Inde), présentés au Congrès Mondial de la Nutrition en 1999, ont montré qu'un enfant souffrant de malnutrition pouvait être rétabli avec 1 à 3 grammes quotidien de spiruline sur une durée de 4 à 6 semaines.

Distribution de spiruline à Antsirabé (Madagascar)

~

Alors je me pose des questions. Pourquoi ces images d'enfants faméliques nous parviennent-elles encore ? Pourquoi cette petite algue bleue-verte n'est-elle pas plus connue pour lutter contre la malnutrition ? S'agit-il encore (encore...) de freins lobbyistes ou gouvernementaux ? De masses d'argent ou luttes de pouvoir ? Il faudra, un jour, passer outre les petits égo et penser, comme le rappelle Tocqueville, à l'intérêt du plus grand nombre.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site d'Antenna France et de la Fondation Antenna Technologies. Arte a également consacré un reportage très complet sur la spiruline en 2005 dont sont extraites ces vidéos. Il est à voir (et à partager) ici.

La Fondation Antenna est, évidemment, en constante recherche de dons, l'argent reste le nerf de la guerre. La ferme d'Agou Nuogbo au Togo a besoin, face à la demande croissante, de s'agrandir afin de permettre à 3000 personnes d'avoir accès, chaque année, à un complément alimentaire, d'assurer son autonomie et la création d'emplois, et de créer un centre de formation. Si vous souhaitez participer à l'effort, merci de vous rendre sur cette page-ci.

~

Je souhaite sincèrement remercier Diane de Jouvencel et Geneviève Rouillé pour leur disponibilité et leur gentillesse... Votre travail est important.

Crédit photo (récolte et distribution) : Antenna Technologies France

7 commentaires:

  1. Merci pour cet article, vraiment intéressant et pas si déplacé...

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! Je crois qu'il est important de la faire connaitre autour de soi. Elle pourrait résoudre en partie bien des problèmes...

    RépondreSupprimer
  3. étant donné qu'on la vend à pricx d'or dans nos magasins bio pour regonfler les forces, j'espère que la raison de cette absence dans les pays en souffrance n'est pas due à une confiscation pour nos besoins ou ceux du PIB local...

    je fais partie du CCFD-Terre solidaire qui oeuvre dans le même sens mais merci de nous avoir apporté cette info, je retiens le nom

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ton commentaire, Giovinetta. Je ne crois pas que la spiruline vendue ici en magasins bio ait un quelconque rapport avec sa distribution dans les pays en souffrance. Les cultures que nous achetons viennent d'Equateur, d'Hawaï ou de fermes spécifiques. La spiruline distribuée en Afrique est généralement cultivée sur place, en réseau autonome à la longue et c'est aussi une démarche importante et pleine de sens...

    RépondreSupprimer
  5. Bien sûr, la spiruline apporte une réponse à la malnutrition infantile dans ces pays d'Afrique où la vie est vraiment cruelle.
    Je suis quand même écoeurée de voir qu'en Europe, des gens gaspillent de la nourriture, sans penser à ces peuples qui meurent de faim !!!

    RépondreSupprimer
  6. www.spiralps.ch
    Vous connaissez? Une boisson Bio à la Spiruline!!

    Sabrina de Lausanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne connaissais pas du tout ! Merci pour le lien... J'espère que le goût n'est pas trop prononcé en tout cas !

      Supprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...