24/07/2011

Un déjeuner de famille (au Bistro des Gastronomes)

Ma grand-mère travaillait, il y a bien longtemps, dans un petit hôtel-restaurant de Haute-Savoie. C'était avant la seconde guerre, c'était un autre temps. C'était là où elle avait rencontré mon grand-père qui revenait d'années en années passer ses vacances, avant de rentrer sur Paris. J'en ai gardé leur correspondance, leur vouvoiement courtisan et quelques autres bonnes manières. La place des couverts. Les nappes blanches repassées, au pli marqué. Les serviettes non repliées lorsque la satisfaction d'un repas est là.

Au Bistro des Gastronomes, je n'ai pas replié ma serviette, volontairement. Un fait exprès et mérité puisque le déjeuner fut excellent. D'autant plus quand on sait qu'il est difficile de trouver un bon restaurant "traditionnel" sur Paris.

Le terme que j'emploie n'a rien de péjoratif, n'enlève rien au savoir-faire ou à la finesse des plats. Le lieu est sobrement rustique. Il ressemble à ces bistros un peu intemporels, mi-rideaux aux fenêtres, verres-ballons suspendus au-dessus du bar, plaques de zinc et de laiton.

Le chef Cédric Lefèvre est un ancien de chez Christian Constant et officiait au Volnay. Le service est impeccable, chaleureux, souriant. Les plats arrivent les uns après les autres de manière parfaitement cadencée. On ne redira jamais assez l'importance de la cadence. C'est aussi à cela que l'on reconnait une bonne gestion d'un chef en cuisine.

Velouté de mogettes, jus de viande

β

Un velouté de mogettes au jus de viande et viande séchée, grillée, délicieux, sert d'amuse-bouche.

Poireaux crayons, vinaigre et truffe d'été

β

Les poireaux crayons, vinaigre et truffe d'été, sont un ravissement pour les yeux. Des verts tendres, des blancs cassés, le rouge rosé d'un vinaigre de vin, le jaune vif d'un petit œuf dur émietté. Les lamelles de truffe contrastent l'ensemble, délicatement, comme un sous-bois. On pourra cependant regretter que le vinaigre étouffe un peu le goût des truffes et que le couteau ne coupe pas assez...

Dos de cabillaud poêlé, petits pois à la française

β

Le filet de daurade sauvage et le dos de cabillaud sont parfaitement cuits, raffinés, avec leurs poêlées de légumes étuvés. Je pique ici un bout de poulet de Challans, farci au foie gras et girolles, une merveille de parfums. Je pique là un peu d'onglet de bœuf Angus avec un jus de viande laqué, onctueux, superbe.

Fromages de chez Laurent Dubois (Meilleur Ouvrier de France)

β

Chips de pomme de terre vitelotte

β

Figues rôties au miel et crème légère à la vieille prune

β

Pour les desserts, j'ai toujours une préférence pour ceux qui se commandent en début de repas. Je me suis laissé tenter par les figues fraiches rôties au miel avec leur crème légère à la vieille prune, une parfaite harmonie. Je pique là, encore, une larme, un soupçon de crème brulée tout juste éteinte, toute aussi gourmande.

Crème brulée vanille Bourbon et tuile amande

β

Évidemment, à la fin du repas, on se dit que les conseils de Lili sont toujours judicieux et que l'adresse est désormais à retenir. Le chef est généreux, comme sa cuisine, et sait le respect des beaux, des bons produits. On se rappelle aussi des expériences passées, ratées, onéreuses de restaurants italiens mais ne remettons pas de l'huile sur le feu...

En post-scriptum, j'ajouterai juste que la musique d'ambiance est superflue... On se contente très bien du bruit des couverts qui s'entrechoquent, de l'activité en cuisine et des bons moments partagés... A bon entendeur... ;)

Bistro des Gastronomes - 10, rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris - tél : 01 43 54 62 40 - mail : bistrodesgastronomes@gmail.com. Déjeuner à 22 ou 26 € et menu à 35 €. Fermé le lundi.

10 commentaires:

  1. A te lire, nous ne pouvons avoir qu'une seule et même envie : s'y délecter et s'en aller serviettes non repliées ! Merci!
    A bientôt...

    RépondreSupprimer
  2. Bien tentant... mais seront ils ouvert en août ? Je désespère...après Septime et les fermetures du lundi... Je me suis régalée avec le billet, c'est déjà ça ! Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que déjà à la lecture du post on a envie d'y goûter! Et j'aime bien la petite histoire de la grand mère qui va avec, c'est tendre comme tout!

    RépondreSupprimer
  4. Et Monsieur Lapin, alors ? Snif, ça y est, j'ai compris, depuis notre incident au caffè, tu ne me fais plus confiance...snif, snif...En même temps, quand je vois les photos, je comprends, c'est une autre classe que mon lapinou !! Ah, cette Lili, elle a tjs des supers plans, elle m' iiiiniiirve !!
    Grosses bises à vous deux et à demain (youpi !!)
    Anne

    RépondreSupprimer
  5. @ L'Amour des Mets : et s'y délecter sans même salir sa serviette ! La classe !

    @ Valérie : euh, en août, ouvert, j'ai un doute... Tu n'as pas de chances, toi, mais tu gagnes des concours !

    @ Gen : merci pour le "tendre", ça me touche beaucoup...

    @ Lili : ^_^

    @ Anne : ohhh, ma pauvre... Ne soyez pas triste ! Demain, nous mangerons un bon gâteau ! Y'a pas la mafia russe là où on va ???

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour! Je suis de près les actus du bistro des gastronomes via ma page facebook, c'est bien l'unique restaurant récemment ouvert à Paris que j'ai envie de tester quand j'y serai. Je viens de le recommander à un ami madrilène très fin gourmet. Sélectionner le bon grain de l'ivraie dans l'offre parisienne est de plus en plus difficile...
    Besoooooooos

    RépondreSupprimer
  7. hi hi en lisant le titre je me suis dit, ça y est, encore une adresse commune, et un train de retard pour moi pour en causer ;)
    sauf que j'y voyais un jeu de mots, alors qu'il ne s'agit tout simplement pas du même resto, le mien étant "les Bistronomes". Je suis donc ravie de découvrir cette nouvelle adresse, merci !

    RépondreSupprimer
  8. Decidement, j'aime bien tes critiques gastronomiques. Et tes bonnes adresses parisiennes.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Laurent,
    Heureusement que je passe la porte, je ne reçois toujours de newsletters... :-( ??
    (J'ai fait ce que tu m'as dit)...

    ..Tu as bien de la chance de parcourir les bonnes tables de la Capitale et nous donner ton avis nous aide lorsque, nous, normands, descendons (ou montons) sur Paris.
    Est-ce ton job ?
    Je suis enchantée de savoir que tes origines sont savoyardes !!! ;-)
    Bises,
    Patricia

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...