02/06/2011

Un fruit tout juste cueilli : les belles tables d'Alain Milliat

Ce nom ne vous dira peut-être pas grand chose, je l'ai moi-même découvert il y a peu, en recevant une bouteille au goût étonnant de jus de tomates vertes. D'emblée, on sent la très haute qualité, l'élégance pleine de sobriété, rien qu'en regardant le produit, l'étiquette. L'impression se confirme en ouvrant la bouteille et en goûtant ce jus de tomates vertes mais mûres (il est joliment rappelé) dorées au soleil de Marmande. Bien au-delà, c'est l'exotisme inédit de la chose qui surprend, tonique, suave, frais, doucement acidulé, idéal pour les brunchs ou les apéritifs des soirs d'été qui se prolongent, sur une belle table, les bougies à la citronnelle allumées...


Contrairement aux jus et nectars industriels à l'uniformité de goût, les produits Alain Milliat sont différents à chaque saison, variant selon les années et les aléas climatiques. C'est une culture de la simplicité, une évidence du bon sens et une exigence revendiquée qui ont amené Milliat, l'autodidacte, à travailler main dans la main avec ses producteurs et à préférer les techniques d'amélioration de la récolte les plus simples (répartition des fruits sur l'arbre pour plus d'ensoleillement et de parfums, vieillissement des fruits sur l'arbre pour un parfait équilibre entre acide et sucré, notamment).


La gamme comporte 14 jus, 16 nectars et 16 confitures : fraise, framboise Meeker, cerise, griotte, myrtille sauvage, cassis noir de Bourgogne, pour les fruits rouges, ananas, passion, mangue du Cameroun, figue, pour les fruits exotiques, pomme reinette ou pomme Cox's de Normandie, pomme-coing (le seul mélange), poire Williams, raisin rosé, pour les fruits à pépins, pêche blanche, pêche jaune, pêche de vigne, abricot Bergeron, pour les fruits à noyau, et carotte, tomate, tomate verte, tomate jaune, pour le potager.


J'ai une palette de couleurs sous les yeux et un nuancier de goûts et d'images inspirées sur la langue. Ravi de cette belle découverte, donc... J'espère que vous le serez tout autant ! Merci, Jessica... ;)

En attendant l'ouverture, courant d'année, d'une boutique parisienne, vous pouvez trouver ces jus et nectars dans toutes les (bonnes) épiceries fines, pour un prix moyen allant de 2,80€ pour la bouteille de 33cl à 5,70€ pour la bouteille d'1l. Plus d'informations sur www.alain-milliat.com.

12 commentaires:

  1. Je note si j'en croise cet été.

    RépondreSupprimer
  2. shooté mais pas encore gouté!
    à suivre...

    RépondreSupprimer
  3. J'adooooore Alain Milliat ! Il faut aussi absolument goûter son ketchup ... dingue !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai une cargaison de tomates vertes sous la main... pour l'instant j'en ai fait de la salsa... un peu peur de faire du jus, mais je gouterais bien celui d'Alain Milliat.

    RépondreSupprimer
  5. Hum, tous ces parfums ça donne envie de tester!

    RépondreSupprimer
  6. Intéressant! Des produits qui m'intriguent.

    Bises et bon WE,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  7. salut luarent
    je suis un adepte des produits d'Alain milliat et ai poste bcp de recettes sur le blog à base de ses jus de fruits (par ex un coulant chocolat avec un miroir au corassol!!!)
    pierre

    RépondreSupprimer
  8. Je note cette découverte!!! Bon emménagement!!!

    RépondreSupprimer
  9. On trouve des produits Alain Milliat même en Suisse !
    J'ai toujours hésité à en acheter.
    J'en ai vu dans un grand magasin un peu bourge, là où les dames achètent du cher et se plaignent de leur carte de crédit qui ne fonctionne pas...

    RépondreSupprimer
  10. Merci tout le monde pour vos commentaires ! Et quelques petits messages personnels...

    @ Pierre : effectivement, je me posais la question si ces jus ne pouvaient pas être cuisinés. Je vais jeter un oeil sur tes recettes.

    @ Nilu : plein de bonnes choses en Suisse ! Et c'est curieux comme ces cartes de crédit en grève me parlent... Sais pas pourquoi... ;)

    Bon dimanche à toutes et à tous !

    RépondreSupprimer
  11. ça donne envie cette palette de couleur dont tu parles, je n'hésiterai pas à en goûter la prochaine fois que j'en verrai.
    et j'aime l'ambiance feutrée de tes photos, qui laisse place au mystère et à l'imagination…
    mais cher Laurent, si nous sommes voisins, comment se fait-il que je ne trouve aucun restaurant du quartier dans ta rubrique ? ;))

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...