04/06/2011

Êtes-vous bucodéaliste ? (le concept de la bouchée idéale)

Je le suis, en tout cas, et je le clame haut et fort ! Mais de quoi nous parle-t-il, me direz-vous, ce poulet aux fausses allures seventies et cossaises ? D'un concept tout bête, tout simple, qui fait s'allonger les repas, éviter le repas-sage (la corvée) et provoque le plaisir, l'émerveillement, l'amusement. On ne doit certes pas s'amuser avec la nourriture. Mais la bouchée idéale, dont l'origine reste à définir (un film avec Barbra Streisand ?), c'est prendre un peu de ceci, un peu de cela, une pointe d'ici, une pointe de là, et porter au palais une miniature condensée du plat sur la fourchette. Personnellement, je me prête au jeu lorsque la saison de la potée arrive et qu'une petite feuille de chou, souple et tendre, accueille cet autre petit morceau de carotte, de pomme de terre, de navet, de poireau, de lard et de petit salé. Sans oublier la touche de moutarde et/ou de cornichon. Refermez l'ensemble avec soin, ni trop gros, ni trop mince, et la chose est prête : est né un concept ! Évidemment, des déclinaisons existent, pour peu que votre plat comprenne trois ou quatre ingrédients. Évidemment, aussi, vous mangerez plus lentement... Mais le monde continue à tourner et vous n'êtes pas pressés. Vous l'êtes ?

18 commentaires:

  1. Oui !! Je partage complètement cette pratique de la bouchée idéale, parfaite, totale...enfin on l'appelle comme on veut mais c'est un chouette concept ! Tout l'art consiste d'ailleurs à y mettre exactement la bonne quantité de chaque ingrédient pour que la bouchée soit bien équilibrée et restitue la vérité du plat, la diversité de ses saveurs. Tiens, c'est encore ce que j'ai fait cet aprem en mangeant des scones jam and cream à Cambridge...pile la dose de crème et de confiture sur un morceau ni trop gros ni trop petit de scone :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah ! On est deux ! On va pouvoir former un club, très privé, comme ceux en Angleterre !

    RépondreSupprimer
  3. Tu écris trop bien Laurent, vraiment ! En tout cas, ça donne envie même sans images :)

    RépondreSupprimer
  4. "She's not looking for love. She's not looking for money. She's looking for the perfect bite of food! This summer, discover Barbra Streisand as the "Bucoidealist"!"

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que tu écris très bien, c'est un fait avéré maintenant!
    La bouchée idéale, on devrait tous la pratiquer, pour apprendre à savourer. Malheureusement, souvent par manque de temps, on avale tout à la va vite, surtout moi quand j'ai peu de temps ou que j'ai trèèès faim!

    RépondreSupprimer
  6. La plume de Poulet vous remercie bien bas... ;)

    RépondreSupprimer
  7. Est ce que ça marche aussi , quand on a envie que ça traine , qu'on prenne le temps ???
    Beau dimanche ...
    Juste te dire , les beaux pots de confitures chinés , je les garde , le les remplis , je tartine et j'aime ça ...
    ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  8. Il va falloir que je reaprenne cet art.... Quand j'étais petite je me souviens l'avoir pratiqué en associant un peu de Tuc avec un soupçon de datte..... C'etait la bouchée divine!....

    RépondreSupprimer
  9. Je ne suis pas pressée. Mais je n'aime pas trop mélanger... Je suis plutôt du genre à manger tous les ingrédients séparément.
    Alors que sur des plats tels que la pizza, par exemple, c'est justement le mélange de tout qui fait que c'est bon... Ceci dit, je dois avouer qu'il m'est déjà arrivé de manger des pizzas aux légumes légume par légume ^^"

    RépondreSupprimer
  10. Euh... Cà me rappelle un épisode de Monk (oui, je regarde Monk :) dans lequel il séparait petits pois, carottes et pommes de terre de sa jardinière...

    RépondreSupprimer
  11. Quel plaisir de te lire !
    Beh oui...oui, moi aussi, je pense bien être bucodéaliste !!!

    Ps: Alors, cette virée rochelaise...tu as mangé à La Suite je suppose, non ?

    RépondreSupprimer
  12. bon, ben, une fan de plus pour ton club ! moi aussi j'aime bien la bouchée idéale !

    RépondreSupprimer
  13. Ci-gît Petit pot de beurre, bloggeuse et bucodéaliste.

    RépondreSupprimer
  14. Note de l'avocat du Poulet : "Je tiens à préciser que mon client n'est en rien responsable de quoi que ce soit dans la disparition soudaine et regrettée du Petit Pot de Beurre. Il plaide non coupable !"

    RépondreSupprimer
  15. J'ai bien envie de dire: oui ! ;)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  16. Non, je ne suis pas pressée et ouiiiiiiiiiiiii, j'en veux tout de suite de ta petite bouchée... J'ai faim !

    RépondreSupprimer
  17. Heureusement que tes mots expriment joliment le concept.. car le mot bucodéaliste me ferait plutôt pencher pour une nouvelle technique dentaire ou l'art d'un bouche parfaite, dents scintillantes en résine...Ah, j'oubliais... les poulets n'ont pas de dents ! La bouchée parfaite du moment pointe de pastèque, féta moelleuse de Nafpaktos et 1 grain de raisin de corinthe...

    RépondreSupprimer
  18. :p !!! Oui, il y a quelque chose de dentaire, là-dedans... Mais ce n'était pas fait exprès !

    Je vais finir par le monter, ce club, très, très privé...

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...