31/05/2011

Les Amish gâteaux tristes

Tout est dans le titre ou presque... J'étais tout fier, l'autre jour, de tester cette nouvelle recette amish de "Thimble Cookies" ou gâteaux "dé à coudre", pour la simple et bonne raison qu'il faut creuser un petit puits à l'aide d'un dé et y verser un peu de confiture.

J'ai eu beau traduire, re-traduire, demander l'aide d'experts anglophones et philes de renommée municipale, un truc cloche dans la recette. Le beurre ramolli fuit, littéralement, à la cuisson (je le sentais venir) et le résultat est plus que décevant. D'une tristesse en bouche...

Le nouvel accessoire de cuisine

L'austérité est à peine relevé par la fantaisie fugace et sucrée de la confiture. Et la photo du livre n'est pas, elle, mais alors pas du tout, contractuelle... Où va le monde, je vous le demande...

Pour une vingtaine de "Thimble Cookies", il vous faudra, si l'expérience vous tente et vous réussit mieux qu'à moi :

1 cup de beurre ramolli
1/2 cup de sucre
4 œufs
2 cup de farine
un sachet de sucre vanillé
confiture (de votre choix)

Préchauffez votre four à 160°C. Dans un saladier, mélangez le sucre et le beurre ramolli jusqu'à intégration parfaite. Battez les œufs et la vanille. Intégrez les préparations à la farine et mélangez bien. Si la pâte est trop collante, remettez-la au frais quelques minutes. Formez des petites boules de 4-5cm de diamètre et disposez-les sur une plaque de cuisson sulfurisé, en les espaçant suffisamment. Creusez des puits au centre à l'aide du dé à coudre et versez-y un peu de confiture. Enfournez 25 minutes, jusqu'à ce que les bords soient dorés et que la confiture fasse des petites bulles.

La recette est tirée de The Amsih Cook's Baking Book de Lovina Richer & Kevin Williams, paru aux éditions Andrews McMeel.

29 commentaires:

  1. Oh! C'était pourtant plein de charme de faire un petit trou à l'aide d'un dé à coudre! Ou alors c'est ton blog qui est plein de charme, je ne sais pas... Je viens de le découvrir (grâce à ton commentaire) et je le trouve superbe, je continue à l'éplucher immédiatement!

    RépondreSupprimer
  2. Dommage que la recette ait une faille. A moins que le beurre Amish (fait maison sans doute...) ne se comporte différemment. C'est qu'il a une éthique à respecter le bougre ! :)
    J'essaierai néanmoins, en dosant selon l'inspiration car l'idée de petits biscuits déclinables à volonté (fraise, citron, mûres, tomates vertes...) me plaît beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. quand tu regardes sur Google le résultat images en lien avec le nom de tes biscuits, je trouve que tu t'en sors pas mal!
    1 cup butter (room temp)
    1/2 cup brown sugar
    2 egg yolks
    2 cups flour
    strawberry jam
    la différence c'est les œufs, seulement 2 jaunes au lieu de 4 entiers !
    c'est ici
    http://thevghuis.blogspot.com/2010/12/thimble-cookies-candy-cane-martinis.html

    RépondreSupprimer
  4. Tu as donc trouvé la coquille dans la recette, Lili ! Tu gagnes, euh..., ma reconnaissance ! Et pourquoi n'ai-je pas eu l'idée de regarder sur Google ? Le beurre doit effectivement s'amalgamer beaucoup mieux avec ces deux jaunes d'oeufs... Y'a plus qu'à recommencer !

    RépondreSupprimer
  5. Très drôle ton post comme toujours ! Et bien, moi, ils me tentent bien quand même ces petits Amish gâteaux tristes !
    Citron et citronnelle

    RépondreSupprimer
  6. Ah ben voilà, depuis le temps que je l'attends cette recette, tu trouves le moyen de la rater !
    Mais non, j'rigole, ils sont mignons tout pleins tes gateaux, et toi, je t'interdis d'être triste sinon je t'envoie Laura l'oursonne, le doudou de ma fille, et alors là, y'a pas plus radical pour essuyer les larmes ...

    RépondreSupprimer
  7. Eh !! C'est pas de ma faute ! J'en ai même fait une deuxième fournée en changeant les ingrédients... Bon, le résultat était là, pour le coup, encore moins concluant... Mais ce livre est quand même très bien...

    Laura l'oursonne pour Laurent le poulet... Hum ?

    RépondreSupprimer
  8. Eh oui, bienvenue au club des gens qui ont le chic pour être attirés par les recettes foireuses...je te rassure, moi j'ai "succombé" à la recette du pain d'épice du dernier Elle à table et comment dire....bah au bout d'1h45, il n'était toujours pas cuit ! Et comme toi, dés le mélange des ingrédients, me suis dit que quelque chose clochait et ma confiance aveugle m'a perdue (d'ailleurs j'en ai encore sur les bras du pain d'épice pas cuit/creu au milieu/farineux/trop fort en miel, tu en veux ?)

    RépondreSupprimer
  9. dis donc le poulet, tu as changé de blog ???

    en tout cas je retrouve mes repères si c'est le cas.

    sinon tes gâteaux tristes m'amuseraient bien le palais moi !!!

    RépondreSupprimer
  10. Très intéressant! Je ne connaissais pas cette spécilaité. Tes gâteau tristes seraient les bienvenus pour me rendre le sourire. ;-P

    Cheers,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  11. Oh mais moi je les trouve super appétissants! Bien que le coup de main pour le dé doit pas être evident!

    RépondreSupprimer
  12. humm ils donnent faim ces gâteaux! Avec et bon thé ..
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. Hypothèse: "la cup aurait elle la taille d'un dé à coudre...Le peu n'est il pas de règle chez les amish ? Dans ce cas la cup pour la confiture ? Non, je m'égare. En tout cas avant cuisson, le gâteau triste était encore très mignon...

    RépondreSupprimer
  14. ...des fois il arrive que certaines personnes se bloquent le dos en sortant la lessive du lave linge et qu'ensuite elles n'arrivent plus très bien à cuisiner, ni à attacher leur converse...
    ça ira mieux demain ;)

    RépondreSupprimer
  15. moi ça m'embete pas de manger tes gateaux ratés; je suis pas d'humeur difficile...

    RépondreSupprimer
  16. jolies photo... 9a compense un peu la tristesse du cookie!!

    RépondreSupprimer
  17. La dernière fois que j'ai voulu suivre une recette, je me suis retrouvée bloquée... Il était écrit "incorporez la farine", sauf qu'elle n'apparaissait pas dans les ingrédients lol Farine ?! Grammes ?! 2 coquilles dans le même livre, et je n'ai pas tout épluché...
    J'ai cherché sur Google et elle est apparue ;)

    Bonne journée
    Dan

    RépondreSupprimer
  18. En attendant que tu renouvelles l'expérience, j'apprécie grandement, pour ma part, tes photos qui elles sont vachement bien réussies. Bravo!

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour tous vos messages de réconfort ! ;)

    @ Chris : quel dommage, je ne suis pas très fan du pain d'épices...

    @ Trinidad : eh oui, on a changé d'hébergeur, et on est bien mieux ici !

    @ Rosa : la prochaine fois, je les ferai en forme de Monsieur Biscuit...

    @ Gen : le coup de dé vient très facilement, à condition de ne le prendre pas trop petit et de le tremper à chaque fois dans la farine

    @ Clem' : ben, d'aspect, ils étaient bien appétissants... Bon, maintenant, on les a finis quand même...

    @ APDH : c'est une piste à creuser (avec une pelle, pas un dé...)

    @ Nilu : no comment! ;p

    @ Bwak : alors je ne ferai plus que des gâteaux râtés pour te faire plaisir...

    @ Christine : merci pour les photos ! On est quand même doué dans quelque chose !

    @ Dan : je comprends le vide que tu as pu ressentir ! Maintenant, traduis le tout en anglais et tu te demanderas pourquoi mesurer du beurre avec une tasse...

    RépondreSupprimer
  20. Et @ Citron (on s'est croisés) : merci pour les photos "grandement réussies" ! Pas de problème de cuisson, là... ;)

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  21. Ils sont sympas tes petits gâteaux, je ne doute à aucun instant de leur saveur.
    Ne connaissant pas la recette, je les trouve réussis....
    As-tu demandé à "Piroulie" (Margaret), elle n'est pas Amish mais connait beaucoup de recettes de différentes obédiences.
    Peut-être connait-elle cette recette...
    Tout réside dans le beurre qui est peut-être différent du nôtre...
    Bon week-end,
    Patricia

    RépondreSupprimer
  22. @ Patricia : merci pour le tuyau... Je vais essayer de la trouver pour lui demander conseil !

    RépondreSupprimer
  23. Moi au vu de la photo ils me semblent tout à fait appétissants :)

    RépondreSupprimer
  24. Tout est dans la tasse.... La "cup of softened butter" me laisse toujours perplexe... Pour moi je compte 2 sticks soit 250g de beurre... Amish. Ca devient complexe. Lilibox a raison pas de blanc d'oeuf dans cette recette.
    Evidemment on a envie d'essayer.

    RépondreSupprimer
  25. Normalement, ça devrait faire des sablés très beurrés avec les jaunes d'oeufs :)
    La cup, ce n'est pas très précis, ça devrait te faire en gros : 130 gr de beurre pour 250 gr de farine (je commence à connaitre les proportions à force de mesurer dans ma cup). Il ne faut surtout pas peser directement en essayant de traduire les cl en gr sinon c'est la cata... c'est juste une question de volume.
    J'aime bien l'idée du petit trou avec le dé à coudre :))

    RépondreSupprimer
  26. Prof d'anglais5 juin 2011 à 10:00

    C'est pourtant pas compliqué ces histoires de cup et de spoons. Suffit d'en avoir ramené de NYC... Oh, mais attendez, on en a ramené !!

    Ben alors mon Poulet, on ne sait pas mettre du beurre dans une tasse ???

    Z'étaient tristes, mais pas mauvais, ces Amish cookies !

    RépondreSupprimer
  27. Je ne répondrai pas à cet affront du Prof d'anglais qui sous-entend que je ne sais pas mettre du beurre dans une tasse ! Next time, vous n'aurez pas le droit d'y goûter, dear...

    @ Cuisine Framboise & Ipanama : je crois que le problème vient effectivement des oeufs, entiers, trop nombreux... Il ne me reste plus qu'à retenter ! A suivre...

    RépondreSupprimer
  28. Après tous ces conseils je vais essayer car l'idée est plutôt amusante.

    Amicalement,


    Manon

    RépondreSupprimer

newer older home

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...